Home NOS PROJETS L’accueil des séminaristes, familles et pèlerins

L’accueil des séminaristes, familles et pèlerins

L’accueil des séminaristes, familles et pèlerins

Vous pourriez nous demander : « Pourquoi vous êtes-vous lancé dans ce projet de restauration ? Pourquoi donc ce grand bâtiment ? Pourquoi faire ? »

Tout d’abord, pour sauver le patrimoine religieux de la France.

Ce Couvent a eu ses heures de gloire. Il a accueilli des religieuses qui ont donné une bonne éducation religieuse, au début du siècle, aux enfants de la région. Puis il a accueilli et soigné un temps les poilus de 14. Plus de 22 soldats de 14 sont mort ici des suites de leurs blessures au front. Il a reçu également de très nombreuses jeunes filles qui gardent de leur temps passé ici un souvenir inoubliable. Toutes, à l’occasion des journées du patrimoine que nous avons organisées en septembre 2019, nous l’ont dit. Nous avons reçu des témoignages émouvants. Et lorsque les gens passaient dans la rue Bertran de Born, à Thiviers, ils étaient désolées de voir ce bâtiment à l’abandon et squatté. Oh ! qu’elles furent heureuses, ces dames, de voir une équipe de religieux, de prêtres de l’Institut du Bon Pasteur (IBP) se mettre à l’œuvre, et faire revivre ces pierres !

Nous nous sentons soutenus par la fondatrice de ce Couvent, une généreuse jeune dame, fille de notaire, Melle Faure, nous sentons qu’elle nous aide et qu’elle est heureuse au Ciel de voir son œuvre reprise en main, de voir son église revivre. Oh ! Qu’elle est heureuse de voir le saint Sacrifice de la Messe célébré tous les jours dans sa maison, arrachée enfin au vandalisme. Qui, de sensé, ne s’en réjouirait pas ? Ne croyez-vous pas que cette restauration est une belle œuvre, qui se justifie en elle-même, pour elle-même et qui justifie tous nos efforts et votre soutien ? Ces pierres ont une vie en elles-mêmes. La vie est passée par là. Elle ne pouvait pas s’éteindre… Nous en sommes heureux !

Mais au-delà de ce point de vue patrimonial, réel, pourquoi acheter ce bâtiment ?

Pour y prêcher des retraites ignaciennes, des retraites mariales, des retraites de chrétienté. Tous les mois, mes confrères et moi-même, membres de l’IBP, nous enseignons la Foi catholique, à la lumière des Exercices spirituels de saint Ignace que notre Dame, à Manrèse, a confiés au fondateur des Jésuites. Là, nous  enseignons la spiritualité chrétienne. Pendant cinq jours, les retraitants se retirent du monde, dans le silence, pour approfondir leur Foi. Il faut faire ces Exercices, c’est une expérience très riche. Après les avoir faits, la vie a un autre sens. On sait pourquoi on est sur la terre : « L’homme a été créé, nous dit saint Ignace, pour louer, honorer et servir Dieu et par ce moyen sauver son âme ». Quelle lumière pour l’âme. C’est irrésistible. Ils repartent vrai soldat du Christ.

Ces retraites sont ouvertes à tout le monde, hommes, femmes, étudiants garçons et filles. Venez voir. Inscrivez-vous.

Nous sommes aussi sur la route de Compostelle. Nous souhaitons accueillir les pèlerins.

Mais aussi nous voulons être une maison d’accueil des familles dont les membres veulent se retrouver dans le temps de vacances, pour entretenir ou réchauffer les liens du cœur, les liens familiaux, le temps d’un week-end, d’une semaine, plus longtemps si elles le désirent. La maison est grande. Les enfants y trouveront table de pingpong, babyfoot, jeux de sociétés, jeux de boules, promenades. La région du Périgord est très riche sur le plan touristique. Les prix sont modestes, à la mesure des budgets de familles nombreuses.

Vacances familiales, en bleu de travail, dans le Périgord Vert